top of page
Rechercher

Les autres faces de l'entrainement

Chaque athlète s'entraine pour progresser, se développer techniquement, physiquement ou encore sur les points stratégiques et tactiques; dans le but de devenir un meilleur joueur dans sa discipline.

Ceci étant, l'évolution de chacun peut être un long processus afin de voir naitre les progrès. En effet, on ne voit pas toujours (quasiment jamais) les effets bénéfiques de l'entrainement au sortir de la séance. Ce qui est encore plus vrai sur les aspects physiques.


L'entrainement a une part prépondérante à l'évolution et est l'élément indispensable. Cependant, ses effets peuvent être optimisés ou au contraire dévalués par tout ce qui va se trouver autour des temps d'entrainement.


S'entrainer, ce n'est donc pas que souffrir pendant les séances mais avoir un plan structuré et adapter son mode de vie aux contenus d'entrainement et à ses objectifs.





1. Avoir une planification respectant les principes d'entrainement, la réalité du calendrier et les besoins de l'activité.


Sans respecter cela, il n'est pas nécessaire d'aller chercher plus loin pour réussir son développement, la progression serait trop hasardeuse.

En effet, il est important d'être progressif pour laisser le corps accumuler les charges de travail et bien les absorber afin de se laisser la chance de pouvoir plus s'entrainer.

De plus, il faut bien fixer les moments clefs. Même dans un objectif à long terme, prendre en compte les compétitions va permettre de mieux gérer l'alternance des volumes et des intensités, d'être logique dans les sollicitations sans en oublier et de prendre moins de risque vis à vis des blessures.


Dans le rugby, le corps a besoin de toutes les qualités physiques, de l'effort unique ultra qualitatif à la répétition de tache plus volumineuse. Une semaine de travail bien calibrée permet d'avoir toutes ces sollicitations.



Les entraineurs sont normalement là pour l'organiser a bon escient; sinon c'est à vous de bien le réfléchir avec les efforts plus durs à encaisser plus loin de la compétition et les entrainements plus qualitatifs sur une plus grande fraicheur afin que tous ces paramètres puissent avoir le droit d'être efficace et ne pas faire pour faire.



2. Récupérer intelligemment et sans paniquer


En effet, s'entrainer va voir la survenue de la fatigue (au sens large du terme). Elle n'est pas forcément un ennemi car elle va être un socle dans le développement.


Pour une récupération logique, la aussi il y a des priorité:

-Avoir un sommeil de qualité avec une quantité suffisante. Pendant que l'on dort, une multitude de processus physiologique se passent. Sachant que l'on a juste à dormir, ca serait dommage de s'en passer.

-S'alimenter et s'hydrater en conséquence afin de refaire les stocks d'énergie dépensés et de provoquer les évolutions souhaitées en ce qui concerne les apports en sucre, en protéine et en graisse. La quantité est indispensable mais la qualité de ce qu'on mange peut être le facteur X sur un plus long terme. Sur ces points la, vous avez aussi l'opportunité de vous faire aider afin de prendre les bonnes directions.



De plus, la complémentation peut s'avérer indispensable pour améliorer sa santé, mieux tolérer les charges de travail et optimiser son entrainement; que ce soit pour la récupération ou la performance, une vision plus holistique devrait faire la différence.


Quand la restructuration des stocks énergétiques et de nos fluides est bien respectée on peut aller plus loin avec des voies plus mécaniques qui vont choquer l'organisme ou orienter notre système nerveux.

On va parler de mouvements (flush) afin de permettre au sang de mieux nourrir les muscules, ou de massages qui par les mêmes mécanismes vont nous permettre un passage en état de relaxation (système sympathique vs para sympathique)

Aussi, il va y avoir des méthodes de contrastes avec les bains froids et/ou chauds ainsi que les méthodes de compressions. Mais pour ces derniers points, on va forcer la fatigue à s'enfuir sans nous laisser ses bénéfices. Très utile dans des moments ou l'on est pressé, il faut réfléchir si la temporalité l'exige avant de l'utiliser.


3. Renforcer ses points forts et gommer ses points faibles


Chacun dispose de points forts alors il faut les entretenir sans se dire que c'est un acquis et que l'on peut passer à autre chose; autant se servir de ses forces vives dès que l'on en a besoin.



Par contre, chacun à aussi des points faibles. Il faut aussi les garder en fil rouge afin de progresser dans ces domaines.


Pour organiser les directions à prendre, il est nécessaire de se référer aux spécificités des positions sur le terrain en terme de demande physique et technico-tactique afin d'être plus pertinent.


Cela va permettre de renforcer les bons patterns de mouvement, de renforcer les zones à risque, de développer les aptitudes techniques de performance et de baisser plus de temps dans les bonnes zones d'adaptation.





4. Jouer sur tous les aspects de la performance


Se développer n'est pas que passer du temps dans la salle ou accomplir des séries d'intermittent infinis. Il faut savoir jauger les besoins prendre en compte que la performance est multifactorielle.


En effet, il faut maitriser la technique et la tactique, il faut dominer physiquement mais aussi être en confiance et sérénité afin de permettre de tout bien articuler.



On peut ne pas se sentir a 100% physiquement mais notre sensation de maitrise, notre confiance et notre intelligence situationnelle peut faire la différence.

Il ne faut donc pas oublier de travail toutes ses capacités, ses capacités physiques, rugbystiques mais aussi mentales.


5. Optimiser le système avec les gains marginaux.


Quand tous les points énoncés plus hauts sont cochés, on peut se tourner vers le soucis du détail en terme d'entrainement et d'habitude de vie; essayer d'obtenir les effets des gains marginaux. C'est à dire essayer de gagner le pourcentage supplémentaire dans la performance.


Mais avant de se plonger dans la recherche de cette perfection des gains marginaux qui évidemment peuvent faire la différence dans un monde ou tout le monde peut faire pareil, il faut s'assurer de bien travailler sur les gains principaux et ne pas louper des étapes et se tromper de combat.




Dans un modèle d'entrainement, si tous ces points sont abordés et organisés convenablement, alors on pourra envisager une performance continue avec une évolution positive et un état de forme optimal.




Entrainement logique - réfléchi - structuré

Focus prioritaires

Récupération intelligente

Préparation holistique

Soucis du détail



Avec toutes les méthodes qui surgissent de part les effets de modes et l'accès indéfini à l'information, on se doit de rester lucide, pertinent et organisé.

La recherche avance évidemment, mais ce qui a été fait dans le passé n'est pas entièrement à remettre en question.

Cela doit servir de base logique et être supplémenter pour augmenter la performance.



Bon entrainement à tous @Rugbyconditioning





Posts récents

Voir tout

Commentaires


bourquin nutrition.png

 Partenaire nutrition - BOURQUIN NUTRITION

10% de réduction pour la Première commande 

Code Promo: RugbyC10

 Partenaire Performance - CATAPLUT

Tarifs préférentiels en personnel et équipe

RDV code promo Espace personnel ou par mail

296407334_1484835881959675_4077208836268605629_n_edited.jpg
bottom of page