top of page
Rechercher

L'entrainement du jeune joueur

Dernière mise à jour : 19 avr. 2023

L'entrainement du jeune joueur est un véritable vecteur de performance pour le potentiel joueur "sénior", professionnel ou amateur, qu'il sera.

Pour autant, entrainer un jeune joueur est un processus différent qu'un entrainement classique en terme de contenus mais aussi et surtout en terme d'objectif.


En effet, le jeune joueur est un joueur en formation dont l'objectif sera le développement et la performance à plus long terme afin de le préparer a sa future carrière de joueur.

Ce joueur en formation va passer par différentes étapes au niveau cognitif, morphologique et biologique qui vont guider la priorité des contenus afin de se servir des meilleurs moments d'apprentissage pour développer les secteurs et les qualités.

De fait, suivant son âge, le jeune joueur va être dans des périodes optimales pour développer certaines qualités physiques plus que d'autres même si entrainer une qualité quelque soit l'âge n'est en rien délétère à l'évolution positive.



Dans la période qui précède les plus hautes catégories, tous les types d'entrainement vont être abordés et doivent être abordés.

Cependant, cela sera surement sous d'autres formes que celles d'un entrainement classique.


Le travail continu, quelque soit l'âge est donc le développement athlétique général en essayant de n'occulter aucun aspect de la performance en visant les bases; c'est à dire aborder l'ensemble des qualités physiques en les priorisant suivant les âges plus propices pour maximiser les adaptations.


On pensera surtout à un transfert futur lors de la sortie de sa période de formation. Dans cette idée, il n'est pas fou de sortir des sentiers battus afin de multiplier les expositions à plusieurs habiletés techniques avec notamment d'autres sports ou activités dont on peut penser qu'un transfert sera positif.


Pour entrer efficacement dans le sujet, nous n'allons pas forcément traiter l'entrainement de l'enfant mais plutôt du joueur en catégorie jeune qui aspire à monter les échelons prochainement.


Le développement du joueur en formation doit donc être conduit selon deux critères ou inspirations.


Tout d'abord, quand on voit un jeune intégrer un effectif sénior et/ou professionnel, on peut remarquer les marges de progressions ou les retards qu'il peut y avoir.


Cela se trouve très souvent dans la densité physique, la force, le volume des charges de travail ou encore la capacité à répéter les efforts à haute intensité qui est liée à la vitesse de jeu et à la maitrise technicotactique supérieure au catégories inférieures.

Il ne faut pas voir cela comme un retard problématique ou un manque qu'on ne pourra pas combler car tout cela semble logique mais cela va nous donner un axe de travail certain à développer.


Le second critère est plus anticipatif, il concerne les aptitudes et qualités que l'on souhaite voir chez un jeune joueur quand il passe à l'échelon supérieur dans les aspects physiques et techniques.

On partira des aspects techniques liés à l'activité (passes, plaquages, lecture…) mais aussi des techniques d'exécution dans la musculation, du dépassement de soi dans les séances d'entrainement et de la capacité à répéter tous ces aspects.


Tout simplement et logiquement, on souhaite construire un joueur et un athlète qui pourra évoluer plus facilement dans notre système d'entrainement et y performer le plus rapidement possible.

On construit les bases de l'entrainement en terme de performance future, d'abnégation et de sécurité de pratique.


Sur la partie rugby, il suffit juste de passer du temps sur les aspects techniques et tactiques sans enfermer les joueurs dans des aspects stratégiques qui sont loin d'être inutiles mais chronophages et différents en cas de changement d'équipe ou de club.

On essaiera aussi de multiplier les opportunités de pratique pour espérer atteindre le volume qui mènera à l'expertise de chaque domaine.


Mais pour le choix des contenus, nous ferons confiance aux éducateurs et aux entraineurs plus dirigés vers les parties relatives au jeu.





Sur le plan du développement physique, il faudra respecter les observables décrit au dessus et programmer un chemin allant de la technique d'exécution au développement de la force (en général) qui mêlera l'effort unique, la composition corporelle et la répétition de ces efforts.


Pour cela il est intéressant de sélectionner des patterns de mouvement et de les faire évoluer en complexité et en charge nerveuse à chaque fois qu'une étape semble acquise.


Ces patterns seront choisis en fonction de 3 facteurs en suivant la logique:

  • Le développement athlétique général afin d'objectiver un développement complet.

  • L'activité en question avec les mouvements de performance et la prévalence des blessures liés au sport pratiqué.

  • Le projet d'entrainement afin d'être en adéquation avec les demandes de l'équipe visée.



Prenons l'exemple d'un joueur de 17 ans qui est talentueux et aspire à gravir les échelons.


Nous proposerons 3 à 4 séances de musculation par semaine sans empiéter sur son développement rugby pour que ces habiletés techniques continuent à faire la différence et que son potentiel physique évolue.


Contrairement, à un joueur professionnel, il est important de prendre en compte que son emploi du temps est très certainement guidé par sa formation scolaire et donc que le temps consacré à l'entrainement peut être plus limité.


Si on parle d'un athlète @Rugbyconditioning, les mouvements de performance seront axés autour du squat, des tractions, du développé couché et de l'épaulé.


De fait, la programmation sera axée sur ces patterns mais suivant l'âge d'entrainement usera d'autres mouvements à court terme afin de performer sur les mouvements de performance à plus long terme.

Les évolutions peuvent être multiples mais seront axées sur la technique d'exécution, la charge nerveuse, la charge et les tempos d'exécution afin de renforcer le contrôle moteur, les amplitudes et la qualité de chaque mouvement.


Pour augmenter le squat d'un futur joueur professionnel, on proposera plusieurs étapes (un exemple parmi tant d'autres):

  • Goblet squat en variant les tempos et les charges

  • Hip thrust pour obtenir une synergie musculaire envers tout le système musculaire.

  • Exercices unilatéraux plutôt en exercices secondaires mais qui vont avoir un impact sur la performance finale.

  • Enfin, la pratique du squat qui va arriver assez rapidement mais qui commencera en plus longues répétitions, puis avec des tempos plus longs en favorisant les amplitudes complètes pour finir sur une montée en en gamme au niveau des charges tant que la technique d'exécution est bonne.

Le but étant de développer la force sur les patterns importants en utilisant les outils les plus efficaces.

On n'oubliera pas ces étapes afin d'optimiser le système car le but est de devenir fort et propre sur un mouvement dans la période voulue.


De plus, ca sera la période pour préparer et entretenir un équilibre musculaire avec une bonne balance structurelle et renforcer les zones à risque suivant la prévalence des blessures dans l'activité choisies.

Pour le rugby on parlera de cervicales, de renforcement des épaules, de la région lombaire ou encore de la chaine postérieure.



Le niveau de pratique et le poste nous dirigerons plus précisément vers ces choix en terme de besoin de sécurité et de performance.


On construit donc les bases pour arriver à des basiques propres et forts, prêts à être développer et transférer vers du plus qualitatif en terme de vitesse d'exécution qui deviendra plus tard la priorité si les prérequis sont atteints.

  • Du contrôle vers la vitesse.

  • De l'augmentation de charge pour atteindre les forces maximales.

  • Du travail dans le but d'augmentation de puissance en gardant les valeurs de force et les standards de qualité.

  • Aller vers des objectifs de transferts dans l'activité tout en gardant à l'esprit l'évolution continue de l'athlète pour le faire progresser dans tous les domaines de la performance.


La force, mère de toutes les autres qualités et la densité physique doivent rester la priorité du développement de chaque jeune joueur.

Le but est de construire l'athlète de demain, fort, robuste, dense et prêt à encaisser les charges de travail.

Même si cela doit être un fil rouge, les aspects qualitatifs et transférables seront prescrits dans un second temps.


Sur un plan plus transversal, on doit aussi construire un athlète résilient face à l'effort et à la difficulté du travail.



L'objectif est de chercher la difficulté du moment présent afin de ressenti le confort quand l'heure est venue de performer sur le terrain et de rentrer complètement dans le système d'entrainement et le circuit final de joueur de l'équipe professionnelles ou équipe 1.



Cette programmation à plus long terme doit viser en priorité le développement et la formation plutôt que la performance à court terme.

Dans ce sens, on aura moins peur de ne pas avoir un état de forme maximal car on garde en tête l'évolution continu et la formation du joueur. Cette philosophie va permettre d'avoir beaucoup plus d'opportunité de développement, de pratique et de construction des charges de travail plus élevées afin que physiquement et mentalement chaque jeune joueur puisse encaisser tout ce qu'il lui sera imposé quand il aura passé le cap.

Il est aussi important de partager ce cheminement avec chacun afin de donner du sens au process et de le faire accepter.


Il peut arriver que les sollicitations supplémentaires soient mal vécues mais si le plan détaillé est posé, expliqué et justifié dès les départ, l'ambition de chacun prendra le dessus sur toutes les difficultés qui croiseront le chemin de chaque joueur en formation.


Un jeune joueur talentueux et aspirant à de grandes choses est un bijoux pour chaque club ou équipe. D'un bijoux brut, le but sera de réussir à lui faire passer toutes les étapes pour être le favori de tous les orfèvres.



Au delà de la réussite de cette formation, il en va de la réussite sportive et structurelle de chaque club. Le processus de formation, bien que différent, est un élément essentiel de la réussite de chaque équipe.


A nous, à vous de bien placer chaque pion à la bonne place, dans le bon timing pour obtenir la meilleure solution possible à l'équation de la formation du joueur.



Bon entrainement à tous

@Rugbyconditioning




Posts récents

Voir tout

Comments


bourquin nutrition.png

 Partenaire nutrition - BOURQUIN NUTRITION

10% de réduction pour la Première commande 

Code Promo: RugbyC10

 Partenaire Performance - CATAPLUT

Tarifs préférentiels en personnel et équipe

RDV code promo Espace personnel ou par mail

296407334_1484835881959675_4077208836268605629_n_edited.jpg
bottom of page